Blog-Cover
LaunchLeap Blog
03 Mars 2017

« Ce qu’est le Candide aujourd’hui, il nous a fallu un an pour le monter et arriver à ce résultat. On a vraiment tout fait en collaboration avec les clients. » Mickael, co-propriétaire, nous raconte comment leurs clients ont contribué à l’évolution du café de quartier. 

Mickael, Co-propriétaire de Candide café 

 

Décrivez-moi une situation où le feedback d’un de vos clients a été important pour vous

Des feedbacks, on en a eu énormément parce que le Candide on l’a monté avec les gens du quartier, tous nos habitués. On a vraiment fait attention quand quelqu’un nous disait ça pourrait être bien de faire ci ou bien de faire ça. C’est sur qu’on n’a pas fait tout ce qu’on nous a dit, mais quand les questions sont revenues une, deux, trois fois, on les a vraiment prises en compte. On s’est dit « attend », on a essayé de tout analyser, de vraiment de faire attention à tout ce que les gens nous disaient.

À un moment, toutes les pâtisseries et l’organisation du bar étaient dans l’autre sens et en discutant avec un client, il m’a dit « tu devrais mettre ça dans l’autre sens, ça serait beaucoup plus facile ». Deux jours après, j’ai tout changé. C’est des choses comme ça où vraiment on a été à leur écoute, et en même temps ils ont été hyper reconnaissants aussi. On a reçu des messages du genre « Merci d’exister ». Je dois avouer que c’est presque trop, parce que « Merci d’exister » ça en fait beaucoup [rires], mais c’est sûr que c’est génial. En tant qu’entrepreneur, lorsque tu reçois des messages d’amour comme ça, tu te dis « ben merci beaucoup ! »

 

 

« T’as beau être le meilleur barista du monde et avoir le meilleur café, mais si tes clients ne reviennent pas, tu vas fermer. »

 

Dites-moi à quel point vous tenez vos clients à cœur

Le modèle du Candide, la manière dont on a créé, on a voulu justement faire autre chose que ce qui se faisait jusque là dans les cafés de 3e vague. Oui, on voulait offrir des produits de 3e vague donc modernes, de qualité et frais, mais on voulait surtout se concentrer sur le service client, parce qu’on a toujours été conscient qu’un commerce, ce qui le fait fonctionner, ce sont les clients. T’as beau être le meilleur barista du monde et avoir le meilleur café, mais si tes clients ne reviennent pas, tu vas fermer. Donc on s’est concentrés à fond sur eux. Oui, on a toujours fait ce qu’on voulait faire, et on l’a fait avec le cœur, mais en même temps, on a été très très attentifs à ce que les gens demandaient et on a essayé de remplir une offre et pas juste de vendre ce qu’on aimait ou de vendre ce qu’on voulait.

 

 

Suivez Candide Café sur leurs réseaux sociaux! 

Facebook

Twitter

Instagram 

Profil Pic Par Camille Ngovandan

10 Fevrier 2017

Léché Desserts est en opération depuis près de 5 ans et est devenu un incontournable pour les amateurs de beignes à Montréal. La propriétaire, Josie Weitzenbauer, nous partage pourquoi elle a parti ce projet et comment ses clients influencent tout ce qu'elle fait. ... Lire Plus

Profil Pic Par Camille Ngovandan

24 Octobre 2016

LaunchLeap vous présente la suite du vlog sur l'épicerie zéro déchet, à l'occurence, LOCO. Dans ce deuxième volet, vous comprendrez plus l'univers d'une start-up et les étapes à franchir afin de propulser la compagnie. ... Lire Plus

Profil Pic Par Arthur

11 Octobre 2016

La plateforme interactive LaunchLeap encourage fondamentalement les compagnies montréalaises. Et qui dit Montréal, dit Poches & Fils. LaunchLeap a donc contacté l’un des fondateurs de Poches & Fils, Anthony Vendrame, afin d’obtenir les informations relatives au succès de leurs célèbres chandails à poches. ... Lire Plus

Profil Pic Par Arthur

Haut de la page
Retour au blogue