Blog-Cover
LaunchLeap Blog
17 Fevrier 2017

Sylvie Marchand nous fait part de son histoire depuis l’ouverture de son salon de thé Le Parloir, situé sur le plateau Mont-Royal. Ça va bientôt faire 3 ans que celui-ci a ouvert ses portes, et c’est grâce aux clients satisfaits que l’aventure continue. 

Sylvie Marchand, propriétaire du salon de thé Le Parloir 

 

 

Décrivez-moi une situation où le feedback d’un de vos clients a été important pour vous

Beaucoup de clientes me demandaient « Avez-vous le Earl Grey Crème ? » J’avais des thés surtout traditionnels, des classiques, et j’avais plusieurs clientes qui me parlaient de cette saveur plus sucrée que le Earl Grey traditionnel. Alors je l’ai acheté et je l’ai maintenant pour nos clientes. On a aussi ajouté le Genmaicha, que je ne connaissais pas, suite à la suggestion d’une cliente. Comme je suis plutôt traditionnelle dans les thés, avoir le feedback de mes clients m’aide à mieux les servir.

 

 

«Comme je suis plutôt traditionnelle dans les thés, avoir le feedback de mes clients m’aide à mieux les servir»

 

Dites-moi à quel point vous tenez vos clients à cœur

C’est mon salaire les clients ! [Rires] Mais c’est vrai, les commentaires des clients et les interactions avec eux sont extrêmement importants. Une cliente m’a même envoyé une carte de Noël me disant « Merci d’exister, je suis une cliente comblée ». Je reçois 90% du temps des commentaires positifs. J’ai vraiment une belle clientèle, une clientèle locale, pour des lunchs, les desserts. J’ai même des clients qui viennent de très loin pour faire l’expérience de l’heure du thé à l’anglaise. J’en ai eu des États-Unis, de Toronto, d’Ottawa, et d’une grande variété d’âges, entre 12 et 92 ans !

 

 

Suivez Le Parloir sur leurs réseaux sociaux !

Facebook

Instagram

Profil Pic Par Camille Ngovandan


17 Mars 2017

Benjamin Ouellet nous explique comment la co-création de produits est au coeur de la stratégie d'Oatbox dans ce tout nouveau #FeatureFriday!  ... Lire Plus

Profil Pic Par Camille Ngovandan


Haut de la page
Retour au blogue